Skip to content

Road Trip partie 2 : L’Arizona, de Monument Valley à Grand Canyon

Notre road trip se poursuivait donc après avoir quitté le Colorado. Vous pouvez lire le récit de la première partie du road trip dans l’article précédent. Pour avoir une vision d’ensemble du voyage et vous inspirer pour vos futures aventures aux Etats-Unis, je vous invite à consulter la présentation complète du road trip.

JOUR 3 : BLUFF – PAGE EN PASSANT PAR MONUMENT VALLEY

C’est assez tôt le matin que nous repartions pour l’une des étapes tant attendues de notre voyage : la découverte de Monument Valley ! 80 km ponctués d’arrêts photo réguliers allaient nous amener jusqu’au cœur du parc. Sur la route, un endroit incontournable se devait d’être immortalisé avec la mise en scène appropriée : le Forest Gump Point !

Road Trip day 3

Il s’agit ni plus ni moins de l’endroit où Forest Gump s’arrêta de courir après avoir parcouru 2 fois et demie les Etats-Unis et déclara à la foule l’accompagnant : “je crois que suis fatigué, je vais rentrer chez moi maintenant …” (en anglais dans la vidéo ci-dessous).

C’est toujours incroyable de se retrouver à l’endroit précis où des scènes de films aussi cultes ont été tournées !

Un peu plus loin, en poursuivant sur la route 163, un panneau nous signalait l’accès au parc que nous allions suivre en quittant la route principale. Nous nous arrêtions peu de temps après au niveau d’un péage pour régler les frais d’entrée du Parc se montant à 20$ pour un véhicule transportant 4 personnes maximum. Cela peut sembler exagéré pour un français de devoir systématiquement payer pour accéder à un espace naturel mais aux US c’est la règle et cela permet de bénéficier de très bons aménagements, mais aussi d’éviter d’avoir à payer des parkings hors de prix comme cela peut-être le cas en France. Comme pour la plupart des grands parcs, nous avons trouvé le tarif très raisonnable tant nous en avons pris plein les yeux et que l’aménagement était vraiment au top, avec tout ce qu’il faut d’indications, de voies de circulation, de parkings, de musées, et de toilettes au cas où. A noter que pour cette entrée, comme pour d’autres d’ailleurs, une arrivée de bonne heure semble préférable afin d’éviter le flot de touristes qui peut être très important à certaines périodes de l’année. La vue est aussi souvent bien plus belle le matin et il fait moins chaud.
Sitôt la barrière d’entrée passée, nous accédions au parvis du Visitor Center où le panorama allait nous laisser bouche bée. Celui-ci est certes connu de tous mais la réalité reste tout de même bien plus impressionnante.

Monument Valley

Nous accédions ensuite au Visitor Center pour s’informer sur l’histoire du lieu, partagée entre géologie, conquête de l’Ouest et tournages de films emblématiques.
Une piste longue d’une vingtaine de kilomètres (la “Scenic Road”) allait ensuite nous permettre de parcourir certains des lieux les plus spectaculaires du Parc : John Ford’s point où de nombreuses scènes de Western ont été tournées et où la vue est infinie, les Three Sisters où trois pointes rocheuses se dressent côte-à-côte, Sand Spring avec de véritables dunes de sable rouge, Artist’s Point d’où l’on a une vue panoramique sur le parc et au delà, The Thumb qui comme son nom l’indique symbolise un pouce … haut d’une bonne centaine de mètres tout de même !

Road Trip day 3

John Ford’s point, un point de vue mythique

Road Trip day 3

The Thumb, une main d’une centaine de mètres de haut

Après une belle ballade assortie de nombreuses photos, nous rejoignions l’entrée du Parc. Nous reprenions alors la route vers notre prochaine étape : Page. La route suivante allait enchaîner une série de lignes droites sans fin. Le paysage, toujours aussi exceptionnel, allait combler l’ennui tout au long des 200km de route que nous allions couvrir en moins de 2 heures.
Notre objectif ensuite était de visiter Antelope Canyon, juste avant d’arriver à Page. Nous avions vu de nombreuses photos de l’endroit qui semblait tout simplement magique. Arrivés sur place, nous nous rendions donc dans l’un des deux points de vente de tickets situés à l’entrée du site. Nous allions vite déchanter en discutant avec les personnes chargées de l’accueil. Ces dernières allaient d’ailleurs se montrer des plus froides et moins cordiales que l’on puisse trouver. Mon “hello” enthousiaste restait sans réponse tandis que l’une des deux personnes assises nonchalamment sur une banquette de voiture posée sur le sol allait nous annoncer le tarif : 50$ par personne pour la visite d’une grotte de 10 minutes, le tout hors-taxes bien sûr … gloups ! Peu habitués à jouer les pigeons voyageurs, nous prenions poliment congé en vue d’aller discuter avec quelques touristes assis à proximité et éventuellement trouver une alternative. Mais l’ensemble des personnes présentes étaient unanimes : le lieu appartient aux indiens et ils en fixent donc librement le prix de l’entrée. Ayant déjà beaucoup dépensé au cours de notre voyage et peu désireux de donner autant à des personnes si peu amicales, nous décidions donc de passer notre chemin. Nous aurions pourtant vraiment souhaité visiter cet endroit mais là c’était vraiment au delà de nos possibilités morales dirions-nous, que l’on peut aussi traduire dans le langage courant par : “on n’aime pas être pris pour des pigeons” !
C’est donc un peu déçus que nous continuions vers Page en vue de chercher une alternative pour la soirée. Une fois à l’hôtel, nous récupérions un plan sur lequel le réceptionniste nous indiquait quelques beaux points de vue à admirer. Une fois écartés les points payants tels que les différentes Marina à 25$ l’accès chacune, nous nous dirigions vers la rive droite du lac Powell. Trois points de vue allaient nous faire oublier la mauvaise expérience passée. Tout d’abord, le barrage de Lake Powell avec son pont métallique emblématique allait constituer un premier point d’arrêt. Nous allions ensuite poursuivre vers un superbe point de vue sur une bonne partie du lac : le Wahweap Overlook.

Road Trip day 3

Enfin, et pour finir en beauté, nous poussions jusqu’à Lone Rock qui se trouvait être libre d’accès à cette époque. Nous allions ainsi pouvoir profiter d’un superbe coucher de soleil illuminant le rocher de rayons dorés : inoubliable !

Lone rock on Lake Powell

Road Trip day 3

Nous revenions le soir sur Page afin de profiter d’un bon resto bien mérité après une journée aussi chargée. En croisant différents conseils pris sur Trip Advisor et à la réception de notre hôtel, nous réservions donc au Bonkers Restaurant. Nous étions finalement très satisfaits de notre choix car la nourriture y était excellente et cela nous permettait ainsi de finir la journée en beauté.

JOUR 4 : PAGE – WILLIAMS VIA LE GRAND CANYON

Un autre monument du Grand Ouest américain nous attendait en ce quatrième jour de notre Road Trip : Le Grand Canyon ! Nous en avions tellement entendu parlé et tellement vu de photos de l’endroit que nous avions vraiment hâte de découvrir l’endroit. Avant cela, et pour aiguiser un peu notre appétit, nous nous arrêtions quelques kilomètres après Page, au Horseshoe Bend. Spectaculaire !

Road Trip day 4

Nous repartions ensuite en direction de l’entrée Est du Grand Canyon située quelques 170km plus loin où nous nous acquittions de la désormais habituelle taxe d’entrée (30$). La visite de cet espace naturel allait se révéler un peu différente de ce à quoi nous nous attendions. Nous pensions en fait accéder en voiture à un parking pour ensuite suivre à pieds un chemin de randonnée qui nous aurait permis de longer les falaises. Nous commencions pourtant un peu à connaître le mode de vie américain et nous aurions dû nous douter qu’il n’était nulle question de marcher. En effet, nous comprenions rapidement que la visite de ce parc se résumait principalement à une série de parkings construits le long du canyon et permettant de profiter de la vue en marchant 100m tout en plus. Avec un peu plus de temps disponible, nous aurions pu il est vrai descendre jusqu’à la rivière située 1500m plus bas et ainsi profiter un peu plus du site naturel. Nous nous sommes donc résolus à suivre la méthode américaine en effectuant toutefois quelques micro-descentes afin de se dégourdir un peu les jambes.

Road Trip day 4

Le Colorado coulant au fond du Grand Canyon a érodé la roche au fil des années.

Road Trip day 4

Jusqu’à 29km de large et 1900 m de profondeur, les dimensions du Grand Canyon impressionnent forcément.

Road Trip day 4

Une fois rassasiés de points de vue exceptionnels mais aussi poussés par la nuit approchant, nous nous dirigions vers notre prochaine ville étape, Williams. Celle-ci est une petite ville construite sur la fameuse route 66 historique et joue à fond le style rétro des années 60. Notre Motel faisait d’ailleurs très couleurs locales avec sa façade en bois et son porche à l’ancienne.

La route 66 Williams

Un motel typique de la route 66

Retrouvez la suite de notre Road Trip, de Williams à Death Valley, dans la troisième partie de notre Road Trip.

Poster une réponse

wpDiscuz