Skip to content

En attendant l’hiver

Les conditions en ce début décembre apparaissent plus proches du printemps que de l’hiver. La neige tombée fin novembre a déjà bien fondu et le temps est donc idéal pour une randonnée en altitude. Je n’avais pas refait cette boucle passant par le Trou de la Chapelle et la pointe de Talamarche depuis plusieurs années maintenant. Mon souvenir de ce parcours était très positif et je souhaitais vraiment revoir les sites uniques qu’elle traverse. En effet, le Trou de la Chapelle n’est autre qu’une caverne permettant de traverser une montagne de sa face nord vers le sud, tandis que la pointe de Talamarche surplombe l’ensemble du Lac d’Annecy, alors visible par dessus les montagnes l’environnant directement.

Voici une sélection de photos prises lors de cette randonnée.

Dés le début du parcours, un torrent bordé de mousses me retient quelques minutes.

Un petit coin d'ombre paisible

Le temps au beau fixe et le passage à l’ombre permettent de jouer avec les contrastes.

Ombres

Au terme d’une longue ascension de 900m de dénivelé, il est temps d’aborder le fameux Trou de la Chapelle. L’entrée ressemble à une véritable cathédrale.

Entrée du trou de la Chapelle

Une fois à l’intérieur, la dimension est impressionnante. Tout au bout, on aperçoit l’autre côté de la montagne.

Traversée sous terre

L’intérieur du Trou de la Chapelle est assez humide et l’eau y transpire à travers la roche très poreuse.

Projections souterraines

Dès la sortie, le spectacle est impressionnant; la vue sur la chaîne des Aravis est imprenable.

Vue sur les Aravis et le Mont-Blanc

La suite comprend une longue descente suivie d’une remontée vers la Pointe de Talamarche. La vue en haut de celle-ci récompense largement ce nouvel effort. Elle permet d’apercevoir le Lac d’Annecy par dessus le col des Frêtes. Certainement le plus beau point de vue sur le Lac !

Au dessus du monde

La descente suivante se fera en deux temps. Tout d’abord jusqu’au Col des Frêtes où le Lac est à nouveau visible.

Vue sur la Lac d'Annecy

Le retour en suivant le Nant d’Alex passe au milieu de cette ancienne vallée glacière, souvent à l’abri des rayons du soleil.

Vallée glacière

Après 7 heures alternant marche et pauses photo je reviens finalement au point de départ. Cette randonnée demande tout de même un bel effort avec 16km et 1600m de dénivelé positif. Elle représente une source d’inspiration incontournable pour les photos de nature ou de paysages. A éviter tout de même en cas de neige car l’accès au Trou de la Chapelle traverse plusieurs couloirs d’avalanche, inaccessible en hiver.

Bonnes sorties photo !
FRED

Poster une réponse