Skip to content

Thaïlande partie 1 : Bangkok

Pour un aperçu du parcours complet entre capitale, montagne, jungle et plages, rendez-vous sur l’introduction et accédez aux autres articles ici : 2 semaines en Thaïlande, entre ville, montagnes et plage.

J’atterrissais à Bangkok un vendredi midi de février. Les quelques 30 degrés de différence avec la France et les 20h de trajet avaient raison de ma résistance. Après un rapide rafraîchissement à l’hôtel et un allègement de la tenue, je démarrais la découverte de la ville par l’un des lieux les plus paisibles de la ville : la villa de Jim Thompson, un bon moyen de s’habituer à l’agitation permanente.

Villa Jim Thompson Bangkok

Villa Jim Thompson Bangkok

Après cette petite visite relaxante dans cette enclave paisible au milieu de la ville, il était temps de retourner à une agitation bien locale. Rien de tel pour cela qu’un petit tour de Tuk tuk en fin de journée.

Tuk tuk à Bangkok
DSC_5893

Quelques minutes de slalom plus tard, mon pilote me déposait sur les rives du fleuve Chao Phraya. La journée agitée laissait alors sa place à une soirée plus paisible, comme si tout ralentissait le temps du coucher de soleil.

Ambiance paisible au bord du Chao Phraya
DSC_5916
Nuit à Bangkok

Cette première soirée allait se terminer par un repas pris auprès des marchands ambulants de China Town et la découverte du quartier de nuit.

Le lendemain, j’attaquais la visite des incontournables de la ville dès leur ouverture à 8h. Le Wat Pho restait encore paisible, surtout du côté des temples les moins renommés. Seuls quelques touristes accompagnaient les moines dans leur prière matinale. Ils restaient toutefois bien moins longtemps sur place car la position imposée, pieds tournés vers l’arrière pour qu’ils ne pointent pas vers la statue de Buddha, rendait la contemplation plutôt inconfortable.

DSC_6011
DSC_6013

Collection de Buddha au Wat Pho
Le chat garde les statues du Wat Pho

J’arrivais ensuite dans la partie du temple où trônait, ou plutôt s’étendait l’immense Bouddha couché sur 46m de long et 15m de haut. L’ensemble entièrement doré à la feuille d’or retient forcément l’attention.

DSC_6046
Le Wat Poh et ses 40m de long
On se rend ici compte des dimensions du lieu avec la porte du fond qui mesure pas moins de 4m de haut.

Je prenais le temps de profiter de l’ambiance relaxante du lieu et de recharger les batteries à un petit café avant de me diriger vers les non moins célèbres Grand Palais et Wat Phra Kaew. L’ambiance vers midi y était bien moins calme qu’au Wat Pho. Des files de touristes se massaient devant l’entrée. Les shorts n’étant pas admis à l’intérieur, je devais donc m’équiper d’un superbe pantalon aux motifs d’éléphants, très léger cela dit ! Entre le billet d’entrée, le pantalon et le guide audio, la visite commençait à coûter un peu cher. La foule pressante et la chaleur de la fin de matinée n’arrangeaient rien. Je laissais finalement le guide audio et ses commentaires monocordes pour profiter du lieu.

Le Grand Palais
Wat Phra Kaew
Boudha d'Emeraude

Après toutes ces visites, il était temps de se restaurer et se relaxer un peu. Thanon Khao San situé pas trop loin était le bon lieu pour ça. Le quartier, regroupe backpackers, hippies et thaïlandais dans une ambiance plutôt surréaliste. Le quartier idéal pour manger, faire quelques emplettes, boire un verre et tester le massage Thaï. Ce dernier s’est avéré assez relaxant au final mais aussi douloureux quand la masseuse se met à utiliser ses coudes pour essayer de vous détendre le dos ou les mollets. On aurait dit qu’elle cherchait à ce que je lui avoue quelque chose !

DSC_6126

Pour bien finir la journée, après encore de longues marches dans les rues de Bangkok, je trouvais par hasard ce Roof Top en bordure du fleuve. Je tombais dessus en me baladant au hasard au fond d’une impasse peu engageante. L’endroit était idéal pour profiter du coucher de soleil et admirer le Wat Arun, l’un des plus beaux temples de Bangkok.

DSC_6131

Une fois la nuit tombée, je me mettais en quête de lieux insolites en parcourant les rues. Je tombais dans des endroits bien sombres et peu attractifs et j’arrivais finalement au beau milieu de ce marché. Il était visiblement réservé aux offrandes : couronnes de fleurs, bâtonnets d’encens. J’étais le seul touriste sur place et appréciais de pouvoir découvrir ces traditions locales.

Un marché nocturne à Bangkok
Marché d'offrandes

Après une bien longue marche, je retournais du côté de Chinatown pour profiter de l’ambiance de fête à l’approche du nouvel an chinois. La rue était remplie de vendeurs ambulants de mets de toutes sortes. Je cherchais donc le plus comestible d’entre eux en déambulant au milieu de la foule compacte. Je laissais les scorpions grillés ou canards laqués pendus pour de très bons plats cuits au wok ainsi que de la mangue accompagnée de riz collant sucré.

Cuisine de rue à Bangkok
Chinatown
DSC_5973
DSC_6200

Après cette journée bien remplie, je reprenais un Tuk tuk pour rentrer à l’hôtel et tenter de me reposer un peu avant le décollage le lendemain à 5h00 pour Chiang Maï, la prochaine étape de ce voyage autour de la Thaïlande. Ces 2 jours dans l’agitation de Bangkok auront été finalement suffisants pour en avoir un bon aperçu et partir se reposer dans des contrées un peu plus paisibles. Enfin, cela aurait été le cas si je n’avais pas une fois de plus prévu des aventures quelques peu extrêmes dans la jungle … (à venir dans un prochain article).