Skip to content

Trail running matinal

6h30, l’heure de quitter la maison pour un rendez-vous au bord du lac. La nuit est encore bien noire, le brouillard est dense. Nous nous sommes donnés rendez-vous avec Julien au lever de soleil pour une rapide montée du Mont Veyrier. Nous y sommes désormais habitués cette saison, la douceur plaque les bancs de brouillard au sol et éclaircie le paysage au sommet des montagnes. Le début se fait donc à la frontale. Notre faisceau lumineux se reflète dans les micro-gouttelettes du brouillard. Très vite, nous débouchons au dessus du banc nuageux et gagnons quelques degrés. C’est alors le moment idéal de saisir le paysage qui se présente devant nous. Les quartiers d’Annecy bâtis le plus en hauteur apparaissent tandis que la majeure partie de la ville et ses bouchons matinaux bourdonnent sous l’enveloppe.

 

Cliquez sur les photos pour les agrandir dans une nouvelle fenêtre et les consulter dans ma galerie Flickr.

Trail matinal

Trail running matinal

Après un peu moins d’une heure de montée, nous débouchons finalement au sommet où le spectacle est au rendez-vous. L’aurore commence à apparaître, la mer de nuages remplace le Lac d’Annecy.

Trail running matinal

Nous ne pourrons malheureusement pas attendre le clou du spectacle avec le lever de soleil car Julien a un rendez-vous. Nous nous mettons donc en route pour une descente en souplesse afin d’éviter les pièges tendus par les pierres humides. Une petite demi-heure plus tard, nous sommes en bas et satisfaits d’avoir aussi bien attaqué la journée. Le temps de se saluer et chacun remonte dans sa voiture.
Je reste tout de même sur ma faim et me dis que les conditions sont quand même favorables pour quelques prises de vue, d’autant plus que la ville reste plongée dans la brume.
Direction donc Le Semnoz où je vais essayer de jouer avec la limite entre soleil et nuages. Une fois la voiture garée à la bonne altitude, je pars donc à travers bois et ne regrette pas le détour.
Le lever de soleil filtre à travers la fine couche de nuages.

Trail running matinal

Quelques mètres plus loin, je redescends et repasse sous ce plafond qui cache à nouveau le soleil. Je me concentre alors sur les formes que créent les arbres entre eux. En effet, rien ne semble être le fruit du hasard dans la nature.

Trail running matinal

Trail running matinal

C’est alors que je croise un petit sentier que je connais bien, celui de la crête du Semnoz. Il va me permettre de remonter en bordure de Lac jusqu’au dessus de cette limite entre ombre et lumière.
Me voilà donc revenu en surface. Le soleil est maintenant levé, offrant un superbe ciel bleu dégagé et une vue imprenable sur La Tournette, la montagne la plus emblématique du Lac d’Annecy.

Trail running matinal

J’arrive finalement à la croix de Chuguet, la première des trois croix bordant ce sentier de Crête. La vue sur l’environnement du Lac est imprenable.

Trail running matinal

Trail running matinal

Trail running matinal

Le soleil commence à bien monter dans le ciel et il est donc temps de rentrer. Un dernier aperçu du paysage et je retourne à travers bois vers la civilisation.

Trail running matinal

Pour cette ballade-trail matinale, je me devais de voyager « léger ». Mon Sony Alpha 6000 accompagné d’un objectif Zeiss 16-70 f/4 était le matériel idéal pour saisir de belles images sans compromis sur la qualité. Mon objectif Zeiss 24mm f/1.8 se serait peut-être un peu mieux débrouillé sur les prises de vues face au soleil mais il faut souvent faire des compromis lorsque l’on ne part pas tout seul sur ce type de sortie.
J’espère que ce petite reportage vous aura plu et donné envie d’en faire autant. N’hésitez pas à poster vos questions ou remarques dans la partie commentaires.
A bientôt.
FRED

Poster une réponse